RETOUR ACCUEIL

Troïka Europe



Cliquez ici


Les déboires du Géant de l'alimentaire CARREFOUR

Cliquez ici

La Banque Postale
en plein  chambardement !



Cliquez ici




+

=
Politique Fiction
Cliquez ici



Fermeture de la Poste
de Bray-sur-Seine

Cliquez ici


PSA out CAC 40
Cliquez ici


Traité Budgétaire européen de 2012

Cliquez ici

Clash financier du
 21 décembre 2012

Cliquez ici













 ..LE NAUFRAGE DE LA SAUR ..un fleuron français victime de montages financiers à risques !!...
 

...le groupe de distribution, et de traitement d'eau, est menacé de
 redressement judiciaire d'ici juillet 2013!...



   

- La SAUR est un Groupe Français prestigieux, spécialisé dans la distribution et le traitement de l'eau en France ( 3ème distributeur), qui fournit 10 000 communes en France, et emploie 12 000 personnes !

- Le dossier bien épineux est géré par Hélène Bourbouloux, administratrice judiciaire dans cette affaire bien complexe, mais aussi bien mal engagée, avec, encore une fois une asphyxie de dettes , à raison de 2 milliards d'euros liées à des montages bancaires douteux, ayant placé en août 2012, le Groupe SAUR sous mandat au tribunal de commerce de Versailles!

- Maître Hélène Bourbouloux doit trouver une solution d'ici juillet 2013, afin d'éviter un redressement judiciaire, donc la faillite du Groupe SAUR!!...
- Autant dire que ce scandale, n'arrange pas notre Président Hollande, car la grande majorité des communes désservies par la SAUR, sont...en Corrèze!!...
- C'est décidément une tuile de plus, car 63 banques sont impliquées dans cette magouille financière, dont la BNP Paribas, à raison de 500 millions d'euros !!....

- J'ai l'impression qu'une nouvelle envolée bancaire, va orienter les actionnaires vers d'autres contrées, car décidément cette banque est de tous les "coups fourrés "financiers! Son Directeur Général, Monsieur Jean-Laurent Bonnafé se retrouve donc en situation délicate, avec une clientèle atterrée, qui ne comprend rien à toutes ces manoeuvres!!
- Décidément, les agences bancaires sont devenues des  endroits malfamés, et les contribuables commencent à vraiment s'inquiéter!!
- Les eurocrates financiers n'arrangent rien, puisque ils viennent de démontrer à nouveau, avec les Chypriotes, qu'ils décident à souhait, d'obliger les gouvernements de prélever, ce qu'ils veulent, sur les comptes des contribuables européens!!

- Pour ceux qui suivent mes articles, il y a bien longtemps que j'ai signalé cette aberration : nous n'avons plus aucun pouvoir dans notre pays, et le Gouvernement ne sert plus qu'à nous représenter!...

Revenons au triste sort de la SAUR ( facile à faire celle-là! ),et des dégâts, que son effondrement va engendrer :

- Le FSI (Fonds Stratégique d'Investissement), qui " ne roule déjà pas sur l'or ", détient 38 % du capital de la SAUR va devoir assumer une perte de 350 millions d'euros, L'industriel des déchets Joël Séché, va lui perdre les 33 % du capital, et le groupe AXA Private Equity, va " s'asseoir " sur les 17% du capital!.. Le plus stupéfiant, c'est de découvrir que Natixis, "la banque sans fond ", avait tout de même 12 % du capital.
- Tous les économistes parlent à l'imparfait, car hélas!...la chute semble inévitable!!...

 - Qu'a-t-il pu se passer, pour que ce Groupe puissant en soit arrivé là ?!!
  • la SAUR est détenue par un consortium bien français qui a eu " les yeux plus grands que le ventre " :
- en 2007, c'est le rachat de la Société SAUR, au groupe PAI Partners, qui lui même l'avait acheté en 2005 à Bouygues,
- en 2007, le fonds Australien Macquarie est aussi candidat à la reprise.....

Problème:
L'entreprise SAUR, travaille pour les Mairies Françaises, et l'Association des Maires de France, réclament une solution française, pour une enchère concernant essentiellement la France!!...
C'est donc la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), partenaire traditionnelle des collectivités locales, qui va assurer la transaction.

C'est Monsieur Jean Bensaïd directeur adjoint à la Commission des Finances de la CDC qui va mener les enchères!... Le LBO ( Leveraged Buy-Out ), c'est le terme juridico- financier, qui est en fait un dossier d'acquisition, d'une société ou d'un groupe!!..
Donc, le LBO de M. Jean Bensaïd, proposant une valorisation à 1,7 milliards d'euros, était bien trop ambitieux, voire irraisonné dans certaines stratégies :
par exemple la récupération des deux rives de la Seine, à Paris, marché détenu en partie par VEOLIA et SUEZ...un objectif parfaitement  inaccessible !!
- la méconnaissance "du fonctionnement crapuleux" de la Société vendeuse de la SAUR( pour rappel PAI Partners), qui va, avec l'aide de BNP Paribas, tendre un piège exceptionnel aux acheteurs potentiels!!..
Ce piège connu des financiers voyous qui gagnent des milliards en ruinant les imprudents, ce piège, disais-je, a même un nom de code : "The Staple Financing" , que l'on pourrait traduire " par piège à cons " en français qui consiste à endormir les candidats au rachat, pour mieux " les ferrer " après!!

Ainsi PAI Partners et la BNP Paribas proposent d'avancer généreusement 1,5 milliards d'euros aux candidats au rachat de la SAUR!.. Et c'est là qu'interviennent des clauses, de prime abord anodines (covenants bancaires), qui stipulent et énumèrent des obligations de remboursements anticipés...... si les conditions d'activités prévues ne sont pas respectées!!...Le piège financier vient d'ouvrir ses mâchoires féroces!....

La crise financière de 2008, anticipée par les larrons voyous de PAI et BNP Paribas, entraîne une chute vertigineuse de la rentabilité de la SAUR, qui malgré l'augmentation de son Chiffre d'Affaires de 1,7 milliards d'euros, n'arrive plus à joindre les deux bouts!!...

En juin 2012, le drame apparaît au grand jour, car une des clauses ( covenant est le terme exact bancaire)) est rompue !! Le Groupe SAUR doit alors rembourser les banques , avec une dette représentant 8 fois son résultat opérationnel!!...

Le tribunal de Versailles, en la personne d' Hélène Bourbouloux, refuse un premier règlement de 30 millions d'intérêts dûs aux 2 principales banques engagées : BNP Paribas et  RBS ( Royal Bank of Scotland) venue s'associer à la première pour plumer le Groupe SAUR!!

- Tout ce beau monde, qui jongle avec les milliards d'euros, se retrouve donc face à l'inflexible Maître Bourbouloux, et comme pour les couples en divorce, c'est la période de conciliation!!
- J'ai tenté d'expliquer, avec beaucoup de raccourcis, comment une entreprise saine, un groupe puissant, peut être attaqué par des prédateurs de la finance !!...

- Au bout de la chaîne, les seuls qui m'importent, sont les 12 000 employés qui risquent de perdre leur emploi, si les seigneurs de la finance ne tombent pas d'accord!!

- Quant aux patrons de ces sociétés, ils ont subi une véritable purge!.. Certains étaient eux-mêmes actionnaires de la SAUR, d'autres avaient "investi pour le groupe " aux îles Canaries, d'autres ont bénéficié d'avantages scandaleux mais réglementaires, comme toujours, et enfin "un parachute doré " a été offert au patron actuel, Michel Bleitrach, ex-patron de la société Keolis!!!...
Je ne m'inquiète pas pour leur avenir, tant leurs arrières sont protégés, pour de telles situations!...



STATION D'ÉPURATION CONSTRUITE PAR LA SAUR


           Gghislain
© Copyright : gghislain-provinois - juillet 2005             ~  PROVINS  ~  BRAY-SUR-SEINE  ~  DONNEMARIE-DONTILLY ~